Recevez les Nouvelles de la Lumière par Email

Entrez votre adresse email:

Delivered by FeedBurner

vendredi 6 décembre 2019

Bien le bonjour!

L'hiver dernier, TF1 me contactait pour l'émission Grands reportages. Au printemps, Claire Lajeunie, Franck Dhelens et Bertrand Rubé m'accompagnaient pour un portrait à la Cathédrale de Lausanne, à l'atelier puis à Vannes lors de la mise en oeuvre d'une illumination.

Claire et moi partageons nos anniversaires le 15 décembre. 
Heureux hasard du calendrier, ce sera aussi la date de diffusion de son reportage!

A vos postes donc le dimanche 15 décembre à 14h45

Recevez mes meilleures salutations.
Renato

____________________________________________________________________________________

"Les Rois de la lumière"
Un reportage de  Claire Lajeunie et Julie Zwobada
Image :  Franck Dhelens  et Bertrand Rubé
Montage : Julien Viala
Production : L2 FILMS

Ils n’ont qu’une passion, la lumière, et ils ont choisi d’éclairer nos vies avec talent. Artisans passionnés de grands lustres ou d’illuminations de Noël, jeune artificière maniant des explosifs ou illuminateur de cathédrales à la bougie, ils nous font découvrir un univers méconnu. Nous avons partagé leur quotidien pendant un an et les avons suivi lors de leurs tournées, dans leur vie de famille, pendant la fabrication et l’installation d'événements lumineux spectaculaires aux quatre coins de la France. Ces passionnés nous plongent dans un univers de lumière où la magie et la féérie sont  partout.  
Renato  est le guet de la Cathédrale de Lausanne en Suisse. Chaque nuit, il annonce les heures comme au Moyen Âge mais il est aujourd’hui connu pour illuminer les plus belles cathédrales d’Europe à la bougie.  «Les volumes changent donc ça rend la pierre vivante, ça transforme un endroit que l’on connaît déjà».  Cet hiver,  c’est  à Vannes  que Renato est attendu avec ses milliers de bougies et lanternes pour un événement exceptionnel.
Noël approche et pour Christine, à la tête de la prestigieuse maison Blachère, la course contre la montre a commencé.  Dans ses ateliers, 5000 décors sont en fabrication et doivent éclairer, dans quelques jours, les villes du monde entier. Mais cette année,  c’est une mappemonde monumentale qui va donner du fil à retordre à Christine. «En ferronnerie on a déjà plus de 500 heures, au câblage  c’est 200 heures de plus. Donc ce sont des projets qui sont longs, qui doivent être très anticipés, on va assez loin dans les détails… il ne faut pas qu’on se trompe».
Winnie, lui, est le dernier lampiste itinérant de France. Au volant de son camping-car,  il quitte régulièrement sa lampisterie du Jura pour sillonner les routes afin de restaurer des luminaires d’exception comme les lustres d’apparat du château de Ville-d’Avray. Nous le suivons dans les brocantes pour retrouver les pampilles d’origine, «L’émotion est intense quand on arrive à reconstituer à la perfection les bassins, les rivières de pampilles, les pendeloques». De retour dans son atelier, une véritable caverne d’Ali baba,  Winnie va faire une découverte  surprenante. 
Margot est aussi animée d’une passion peu commune pour la lumière. Cette jeune femme de 28 ans baigne depuis son enfance dans l’univers des artifices de son père, Patrick Auzier. «Au démarrage, ça a été très difficile, parce que je suis très jeune et que je suis une femme et c’est très masculin comme milieu». Aujourd’hui c’est bien Margot qui embrase les villages du sud-ouest de la France avec des feux d’artifices toujours plus étonnants et elle s’est lancée un nouveau défi. Enceinte de cinq mois, elle va devoir jongler entre sa vie de famille et la préparation de son plus gros spectacle pyrotechnique de l’été.  

Voyage dans le monde merveilleux de ceux qui illuminent nos vies…